Les ruines de la cite de Histria

15 commentaires

A part le soleil, le sable et l’imensite de l’eau, quand on va au bord de la Mer Noire on peut voir aussi un peu d’histoire. De l’histoire antique, cette fois. Je vous presente aujourd’hui la cite de Histria qui se trouve au nord du Departement de Constanta. De Mamaia, on part vers Navodari, mais on contourne la ville er on prend la route vers Capul Midia, puis vers Jurilovca, une commune piscicole.
Entre autres, on passe par la commune Sacele, le lieu de naissance du footballeur Gica Hagi que tout le monde doit connaitre, meme s’il n’a pas joue pour une equippe francaise, puis, avant d’entree dans la commune de Histria on prend une route secondaire a droite (il y a un panneau) et apres quelques kilometres on arrive aux portes de la cite.

Interieur du muse de Histria

Interieur du musee de Histria


Histria a ete une colonie greque, puis romane et a fonctionne durant 14 siecles, 7 avant Jesus et 7 autres apres. Ignoree longtemps par les archeologues, elle a ete localisee vers la fin du 19-eme siecle par le francais Ernest Desjardins, puis mise en valeur par le travail de Vasile Parvan et d’autres archeologues roumains.
Il y a des travaux qui sont en cours, car la cite n’a revele encore touts ses secrets, mais les resultats des recherches deja effectuees peuvent se voir dans le musee ainsi que sur le terrain, la ou on peut rever a la vie frenetique de la cite, en regardant ses ruines.
Je vous laisse regarder encore quelques photos du musee et des ruines en vous souhaitant une bonne visite a Histria.
Musee de Histria

Musee de Histria


Musee de Histria

Musee de Histria


Amphores de Histria

Amphores de Histria


Ruines de Histria

Ruines de Histria


Autres ruines de Histria

Autres ruines de Histria

Oana Tomoiaga et la musique traditionelle de Maramures

Laisser un commentaire

Oana Tomoiaga

Oana Tomoiaga lors du lancement de son disque

Puisqu’on parlait des endroits interessantes du departement de Maramures, au nord du pays, faut savoir que dans la region le traditions sont tres bien gardees, mieux que dans le reste du pays. Et on rencontre assez souvent des gens tres jeunes qui aiment ces traditions et contribuent a leur perpetuation. Oana Tomoioaga en fait partie. Je l’ai connu a Bucarest, il y a quelques semaines, lors du lancement de son deuxieme album de musique de Maramures. Vous pouvez la voir dans la photo que j’ai pris ce soir-la. Elle a 19 ans, elle est originaire de Moisei et elle est diplomee d’un lycee de musique, specialisation canto traditionel.
Moi, j’etais la avec un collegue francais et a la fin du spectacle elle a eu le gentillesse de nous ofrir un disque a chacun d’entre nous, ainsi que son autographe. Jeune, belle, talentueuse et modeste, je lui prevois une belle cariere dans ce domaine. Je vous propose d’ecouter 2 melodies que la soliste a chante pour le Reveillon 2010 chez une des televisions specialisees dans la musique traditionelle. Si vous voulez voir et ecouter plus, veuillez visiter son site personel.

 

La monastere de Barsana (Maramures)

9 commentaires

Puisque mes lecteurs ont apprecie les endroits de Roumanie que j’ai presente sur ce blog, je vais continuer a vous parler de mes voyages dans le pays. Aujourd’hui je vous presente la Monastere Barsana de Maramures. Au fait, ce sont plutot les photos qui vous parleront a ma place, car la beaute des lieux est assez difficile a exprimer dans des mots
Des l’entree, on a un apercu de ce qu’on pourra admirer dedans : un imposant monument, style maramuresseen, en bois. D’ailleurs touts les batiment de Barsana sont en bois.
Avant de vous laisser admirer les photos, je voulais vous donner quelques informations concernant la localisation de la Monastere. Elle se trouve a env. 22 Km sud-est de Sighetu Marmatiei, sur la route qui relie cette ville de Moisei et Borsa.
A l’interieur de la monastere la beaute et la tranquillite sont chez elles. C’est une invitation a la reflexion, a la meditation.
.Les batiments habites par les moniales ont le meme aspect de maison maramuresseen, ayant beaucoup de fleurs sur les facades..Lors de votre visite, n’oubliez pas d’admirer les icones anciennes, ainsi que d’autres objets de culte et costumes traditionels de la zone qui sont exposes dans le muse de la monastere.
En bref, bon voyage et bonne visite a Barsana. Et parce que j’ai evoque la commune de Moisei, je vous promets de vous presenter dans mon prochain article une jeune et jolie fille qui represente tres bien cette zone en tant que chanteuse de musique traditionelle.